SISIMIUT ...

 

Avant d'atteindre la baie de Disko, nous faisons escale dans le port de Sisimiut. Une ville assez étendue, construite sur plusieurs collines qui surplombent la mer. Prés de 6000 habitants vivent ici dans ces maisons et ces immeubles colorés. Un aspect général de gros village et pourtant c'est une agglomération qui compte pour le Groenland ; c'est en effet la deuxième ville après la capitale Nuuk !

Nous arpentons la rue principale, sous quelques gouttes de pluie, à gauche l'Hôpital et juste à côté le cimetière (on ne sourit pas !), plus loin le Lycée et une piscine découverte ... et déserte cet après-midi : il faut reconnaître que le temps ne se prête pas à la baignade ... même avec la volonté d'un Groenlandais !

Autour de la petite place qui ressemble à un centre ville, la Poste, un snack et le supermarché "Pisiffik" et sa petite galerie marchande.
Une première rencontre avec les chiens groenlandais et ce chiot qui se laissera facilement caresser, les chiens adultes sont tous attachés aux coins des maisons.
Située juste au Nord du Cercle polaire arctique, Sisimiut est la première commune du "Nord" où l'on utilise traditionnellement l'hiver les traîneaux à chiens ; mais c'est aussi la limite Sud de la banquise en hiver, ici les eaux restent libres toute l'année. Pas étonnant que le port soit le centre national le plus important de la pêche à la crevette.

1
Lors de la visite de l'atelier de fabrication de kayaks situé près du port, nous avons eu droit à une étonnante démonstration de la technique de "l'esquimautage".
Tout Groenlandais qui se respecte doit savoir effectuer cette pirouette dans l'eau lorsqu'il se déplace en kayak traditionnel.

Les anciens étaient maître en la matière ... et les jeunes apprennent ce difficile mouvement à l'aide de deux cordes tendues entre deux murs. Et hop ! le tour est fait ... mais le plus délicat est ensuite de se stabiliser dans la position initiale ; ce jeune groenlandais avec une aisance d'équilibriste nous a montré qu'il maîtrisait parfaitement cette technique.

 

Le centre historique de la ville est situé entre deux collines verdoyantes, c'est ici qu'a était fondée une des plus anciennes colonies Danoises du Groenland et bâtie la plus vielle église du pays : "Bethel" ou église bleue (1775).

Et c'est en se promenant dans ce quartier que nous avons compris qu'il valait mieux, au Groenland, rester sur les chemins ou sur les routes lorsqu'on se balade : les rochers humides sont glissants, les terrains recouverts d'herbe sont spongieux (attention aux tourbières !) ... et j'allais oublier les chiens dont il faut toujours se méfier !

retour sommaire