SCULPTEURS : Les artistes du pôle

Tommy Pallister

 

Il s'appelle Tommy Pallister, réside à Kagiqtugaapik (Clyde River) et comme quelques autres habitants de la communauté,
il s'exprime par la
sculpture sur pierre.

Dans la petite auberge du village, il nous présente deux de ses oeuvres : un morse et un narval. Des sculptures en pierre vert pâle, façonnées, polies et très lustrées. Mon choix se portera sur le narval muni de son impressionante défense, un animal très présent dans les eaux des côtes de l'île de Baffin.

Sculpture de  narval

 

Les artistes de Clyde River sont reconnus au Nunavut pour leur spécialité :
la sculpture des
ossements de baleine, os et vertèbres qu'ils ramassent sur les berges de l'île.

A côté des simples représentations figuratives d'animaux, leur style se reconnaît par le sens de l'humour et de la fantaisie de certaines pièces.

 

Ours dansant de Raygeelie Piungituq

A l'image de cet ours dansant, mi-animal, mi-humain : un pas de danse sur un pied ... et un salut avec sa patte !

C'est depuis une cinquantaine d'années que les sculpteurs Inuit ont aquis leurs lettres de noblesse ; d'abord ceux de la communauté de Cape Dorset dont certains ont une réputation internationale et exposent dans les plus grandes Galeries et Musées d'Art Contemporain
Mais peu à peu d'autres
Maîtres sculpteurs émergent par l'originalité de leurs créations, ainsi chaque communauté du Nunavut se différencie tant par la matière utilisée que par le style sculptural de ses artistes.

Des diversités qui s'expriment par les représentations : scènes de chasse, images mythologiques ou chamaniques ; mais aussi par le style : naturalisme ou surréalisme fantaisiste.
De même la game des matériaux employés va du bois de caribous à l'ivoire en passant par les os de baleine ; mais c'est surtout la pierre qui est privilégiée :
stéatite, serpentine ou marbre.
Une pierre aux couleurs variées : noire, gris terne, vert pâle et blanche ...

 

De l'Art ... à l'artisanat et au commerce !
Certains Inuit ont trouvé là un bon filon pour arrondir leurs fins de mois. Une précision nécessaire pour signaler que les reproductions ou imitations en céramique ou "pierre moulée" ne sont pas rares ! La garantie d'authenticité vient du certificat crée par le Gouvernement : Oeuvres inuit faites à la main, une étiquette avec pour logo un igloo. Une façon de protéger les acheteurs ... et les vrais artistes inuit.

Puisqu'on parlait d'artisanat ... d'autres souvenirs traditionnels sont proposés aux visiteurs. Brièvement :
Des vêtements (mitaines, bonnets, bottes) en peau de phoque bien sûr mais aussi des peaux décorées.
De même des tissus décoratifs représentant des femmes portant l'
amauti, la tunique esquimaude avec la capuche porte-bébé.
Sans oublier les objet en ivoire : pendantifs en forme d'
ulu, le couteau inuk féminin (demi-une avec poignée)

Peau de phoque décoréeTissage représentant un amautiReprésentation d'un joueur de tambour traditionnel

Visite d'Iqaluit

retour accueil