ÎLE D'OLKHON : KHOUGIR Un village authentiquement sibérien

Isba en costruction

Malgré un aspect de gros bourg rural du fin fond de la Sibérie, Khougir est l'agglomération principale de l'île, la capitale en quelque sorte. Reconnaissons que les autres hameaux de cette île aux 1500 habitants ne lui font pas une grande concurrence.

Un village tout en bois. Au bout de la rue principale, en bordure de ce qui ressemble à une place, des hommes s'activent près de billes de bois. Ils mesurent et tronçonnent les troncs pour en faire des rondins prêts à être assemblés pour la construction d'une isba. L'été à Khougir, on profite de la belle saison pour effectuer les travaux en extérieur impossible à réaliser pendant le long hiver.
Beaucoup d'habitations auraient un grand besoin de rénovation, certaines évoquent un vrai bric à brac de planches et de tôles agencées à la va vite et sans trop de moyens. Par contre, quelques isbas attirent le regard, elles sont toutes coquettes avec leurs barrières colorées et surtout leurs décorations qui entourent les fenêtres. De superbes moulures peintes en bleu, une façon de protéger la maison du mauvais sort ... selon les croyances locales.

Même si le temps est relativement doux en cette journée de juillet, d'imposants tas de bûches adossés aux maisons rappellent que l'hiver est rigoureux dans ces contrées.

 

 

Traditionnel side-carInternet ... et l'électricité

Il n'y a que des pistes en terre battue dans le centre du village, aussi les véhicules et les side-cars traditionnels soulèvent une nuée de poussière à chacun de leur passage. De plus ils zigzaguent en permanence ... Pas par abus de vodka de la part de leur conducteur (quoique cela puisse arriver !) mais en raison des nombreuses ornières et surtout ... afin d'éviter les vaches !

En effet, bien qu'elles ne soient pas sacrées par ici, les vaches déambulent en liberté dans tout le village. Certaines à la recherches de rares touffes d'herbes, d'autres semblant se diriger vers le marigot situé au centre de Khougir : une flaque immense au milieu d'un bourbier vaseux.

 

Une vache en balade ...Une mare  au centre de Khougir

Des poteaux inesthétiques bordent les rues, ils sont reliés par des fils aux compteurs électriques accrochés aux façades des habitations. Ici, on ne les cache pas, on les place en évidence comme pour montrer qu'on en est fier. C'est vrai que les habitants de l'île l'on tellement attendu cette fée électricité ... ce n'est que depuis le mois d'août 2005 que des câbles sous lacustres connectent Olkhon au réseau électrique du continent.
Et ce n'est pas un luxe car les groupes électrogènes qui alimentaient les habitations avaient une fâcheuse tendance à trop souvent tomber en panne !

 

La "Ferme de Nikita" : Une adresse à Khougir. Une sorte de camp de vacances avec petites maisons traditionnelles en bois et bungalows. Café, restaurant ... enfin tout pour les estivants.
Nikita Bencharov, le gérant, a un sourire accueillant et parle quelques mots de français. Même si nous n'avons fait qu'un bref passage, le temps d'un café et d'un banya (sauna russe), nous avons apprécié l'ambiance du lieu.

retour sommaire

Au  nord d'Olkhon